panneau rse sur fond vert avec plantes autour

Communiquer sur sa RSE : les actions à mettre en place

Rien de pire que d’écrire un texte qui ne sera pas lu… Et plus encore en RSE ! Vous faites sûrement partie de ces entreprises engagées pour un monde plus durable et humain, et c’est le concret qui vous intéresse avant tout.

Eh bien, justement, je vous propose du concret pour mieux communiquer sur votre RSE et valoriser vos démarches. Parce que dans le digital aussi, nous pouvons construire un univers plus enviable, grâce à des méthodes comme la sobriété éditoriale ou le slow content !
Table des matières

La RSE, c’est quoi déjà ?

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) désigne l’ensemble des pratiques mises en place par les sociétés pour respecter les principes du développement durable.

 

Tous ces efforts sont donc destinés à améliorer la société, contribuer à l’économie de manière éthique, et protéger l’environnement… Le plus souvent, la RSE est présentée via 3 piliers : 

 

  • Économique : la RSE implique la transparence financière, et la garantie que les activités commerciales ne nuisent pas à la stabilité économique des publics avec lesquelles l’entreprise interagit.

 

  • Social, puisque la RSE concerne aussi le bien-être et la qualité de vie au travail (QVT) des employés, et l’impact sur les communautés locales. 

 

  • Environnemental, c’est-à-dire la réduction des émissions de gaz à effet de serre, une gestion durable des déchets, la conservation des ressources naturelles et la protection de la biodiversité.

 

Quelques exemples ? Devenir une entreprise adaptée, mettre en place des démarches inclusives, réaliser un bilan carbone pour réduire son impact environnemental… Voici quelques illustrations d’engagements en RSE.

 

 

Pourquoi communiquer sur ses engagements RSE ?

Mais pourquoi communiquer activement sur ces pratiques (au point d’ailleurs d’en faire un article) ? Après avoir accompagné plusieurs clients engagés en RSE dans le cadre de mes missions en rédaction web, j’ai identifié 4 raisons principales : 

 

  • Renforcer l’image de marque et augmenter la confiance des consommateurs, particulièrement ceux sensibles à la transparence et à la durabilité.

 

  • Améliorer la marque employeur, indispensable pour attirer des talents dans un contexte de tension. Cela implique de valoriser des initiatives comme l’inclusion, la flexibilité au travail et la QVT.

 

  • Inspirer le changement, puisque votre communication sur la RSE peut encourager d’autres entreprises à adopter des pratiques responsables. Une raison de plus de se poser comme modèle et pionnier en la matière.

 

  • Consolider la stratégie de communication globale de l’entreprise, surtout dans le cadre d’un marché saturé. Nous avons besoin de nous différencier, et une démarche RSE est un puissant élément de démarcation. 

 

salle de reunion dans ambiance verdoyante et lumineuse

 

Alors, non : je ne parle pas d’instrumentaliser la RSE à des fins commerciales ou marketing. Cela s’appelle du greenwashing. En revanche, la transparence implique d’adapter vos canaux de communication et d’y intégrer vos actions engagées.

 

 

Communication RSE : les phases à suivre

Selon l’Ademe, une communication RSE implique de promouvoir une vision et des actions concrètes, tout en incluant les parties prenantes.

 

Au-delà des certifications et autres labellisations ISO 26000 (RSE) ou 9001 (Management de la qualité), communiquer sur sa RSE implique une stratégie solide… Mais également éthique. Tâchons de la détailler au mieux.

 

 

1. Définir les actions à valoriser

Vous avez sûrement plusieurs angles dans votre projet RSE d’entreprise. Lorsque je travaille avec mes clients, nous prenons le temps de cerner les actions prioritaires à mettre en lumière, quitte à revenir aux fondamentaux : 

 

  • Mission de l’entreprise : déterminez ce que votre entreprise accomplit au quotidien. Quelle est sa contribution unique à ses clients et à la société ? 
  • Valeurs de l’entreprise : identifiez les principes fondamentaux qui guident vos décisions et actions. Quelles convictions soutiennent votre vision et votre projet d’entreprise ? 

 

Par exemple, peut-être avez-vous décidé de réduire votre empreinte carbone numérique en choisissant des logiciels moins lourds ? Ou même de créer un site web écoresponsable ? Vous avez peut-être aussi choisi de recruter des personnes en situation de handicap dans vos équipes, en prévoyant des aménagements spécifiques ?

 

L’idée, c’est de partir d’exemples très concrets et issus du terrain pour construire des communications plus percutantes et parlantes. Je pense à ces études de cas ou ces portraits de collaborateurs ou de clients ayant profité d’une démarche RSE… L’idéal pour se projeter sur les actions de l’entreprise !

 

 

2. Associer toutes les parties prenantes

Je ne suis pas le premier à le dire, mais je le confirme : nous communiquons mieux lorsque nous sommes plusieurs à réfléchir. Mon parcours dans l’économie sociale et solidaire m’a amené à participer à de nombreux ateliers d’idéation ou de design thinking pour valoriser des réussites en RSE.

groupe de personnes professionnelles en plein reunion sur le sujet de la communication

 

La question est : qui mobiliser autour de ce projet de communication ? Voici quelques éléments de réponse : 

 

  • Engager les collaborateurs, car vos employés sont les premiers ambassadeurs de votre marque (et ils ont souvent des éléments de langage très percutants !). Bien sûr, ils doivent être sensibilisés à vos actions, et cela implique une communication en interne sérieuse.

 

  • Associer vos clients, partenaires commerciaux et fournisseurs dans votre démarche. Cela peut passer par des réunions stratégiques et des ateliers de co-création pour faire des communications groupées et synchronisées… Et surtout travailler collectivement.

 

  • Agir en réseau, et vous rapprocher des organisations territoriales ou sectorielles pour maximiser les impacts ! Les rallyes RSE, conférences et autres évènements nourrissent les idées et sont un moyen de soutenir vos communications.

 

 

    3. Miser sur des contenus evergreen et créatifs !

    Un contenu evergreen n’est pas un contenu “vert pour toujours” (eh oui, il y avait un piège !). Il s’agit d’un support de communication indémodable et voué à perdurer dans le temps, sans risque de devenir obsolète.

     

    Oui, je vous parle de contenus durables. Plutôt intéressant pour les entreprises engagées en RSE, non ? Avec mes clients, je suggère parfois l’approche suivante : 

     

    • Concevoir un contenu pilier, long et evergreen, comme une charte RSE, un rapport, un ebook ou un article de blog (bien rédigé, s’il vous plaît !).

     

    • Le décliner en formats courts, comme des posts sur les réseaux sociaux ou des newsletters pour communiquer dessus.

     

    L’objectif : capitaliser sur un contenu long et durable et nourrir sa stratégie éditoriale dans le temps. Vous pouvez aussi vous inspirer des principes du slow content, l’idée étant de miser davantage sur la qualité que sur la quantité.

     

    Prenons un exemple très simple : vous avez certainement des pages sur votre site web concernant votre équipe, vos démarches ou votre histoire. Pourquoi ne pas utiliser des techniques de storytelling pour raconter votre RSE et rédiger des pages “Qui sommes-nous” encore plus impactantes ? Quitte ensuite à faire des focus via des publications sur LinkedIn, mais inspirées de ces contenus rédigés avec soin.

     

     

    4. Mettre le SEO au services de vos engagements RSE

    Le SEO (Référencement Naturel, ou Search Engine Optimization) vise à rendre votre site internet plus visible sur les moteurs de recherche, comme Google ou Bing. Or, SEO et RSE font bon ménage.

     

    ordinateur portable avec courbes graphiques google search console en suivi seo
    Source de l’image : Unsplash

    Distinguons le Référencement Naturel du Référencement Payant (SEA) : je vous parle d’optimiser votre site web pour “plaire à l’algorithme de Google”, et non de faire des campagnes publicitaires en ligne. Les avantages du SEO en RSE sont notables : 

     

    • être trouvé par ses (futurs) clients plus facilement ;
    • améliorer sa notoriété grâce à une meilleure présence en ligne ;
    • s’inscrire dans la transition numérique ;
    • etc.

     

    Or, pour faire du SEO, il faut… Des contenus de qualité ! C’est l’un des critères de référencement de Google, mais aussi des moteurs de recherche plus engagés comme Lilo ou Ecosia. 

     

    En tant que rédacteur web SEO – RSE, j’applique les principes de la sobriété éditoriale et du slow content : je cherche à obtenir les mêmes résultats avec 10 articles que ceux que l’on aurait avec 50. Et, à l’heure de l’infobésité, il y en a besoin ! 

     

    Sur ce sujet, pensez à réaliser l’audit SEO de votre site pour savoir comment améliorer votre référencement et attirer du trafic organique en continu… Sans multiplier les pages et les articles.

     

    5. Réseaux sociaux et RSE : Oui, mais…

    Je ne vous ferai pas l’affront de vous rappeler l’importance des réseaux sociaux dans une stratégie de communication en RSE.

     

    Par contre, là aussi, je mise tout sur la sobriété, la qualité et l’efficacité. Que vous soyez sur LinkedIn, Facebook, Instagram ou encore Threads, je pars toujours des mêmes fondamentaux : 

     

    • Construire un profiling et une stratégie globale. Pas question de publier quoi que ce soit sans avoir identifié mon lecteur cible, ses situations douloureuses, fausses croyances et autres sujets d’intérêts.

     

    • En déduire un calendrier éditorial aligné avec celui du blog et de la newsletter, pour harmoniser tous les canaux de communication autour d’objectifs communs. 

     

    La RSE a le vent en poupe sur les réseaux, à condition de respecter les codes des plateformes et de se démarquer. Pourquoi ne pas créer de l’engagement avec des contenus interactifs pour attirer encore plus l’attention de vos lecteurs et de vos prospects ? Je pense par exemple à des questionnaires vidéos interactifs, des sondages, quizz et autres évènements en ligne ou en présentiel.

     

    En tout cas, ça marche très bien sur moi ! 

     

     

    Et si vous vous démarquiez avec l’appui d’un rédacteur web RSE ?

    Avec cet article, j’ai voulu vous proposer un autre regard. Non pas celui d’un consultant RSE, mais bien celui d’un rédacteur web SEO porteur d’une vision extérieure. 

     

    Parce que je pense que communiquer sur son projet RSE n’a rien d’anodin : c’est une démarche authentique, humaine, mais aussi stratégique. C’est pourquoi mon travail se fait sous 3 axes : 

     

    • aider mes clients à mettre les bons mots sur leurs engagements ;
    • améliorer leur visibilité auprès de leur marché grâce au référencement naturel ;
    • leur faire gagner un temps considérable sur leur SEO et leur création de contenu.

     

    Le tout en combinant mes 3 valeurs phares : sobriété, pragmatisme et écoute. Pour qu’une démarche RSE remplisse son rôle et soutienne votre communication, vous aurez besoin de textes personnalisés, d’éléments de différenciation et de contenus impactants.

     

    Pour savoir comment booster votre communication en RSE et accroître votre visibilité, je propose toujours un premier échange pour bien cerner vos attentes et votre situation. Après tout, les possibilités sont nombreuses, mais vous aurez besoin d’un plan d’action personnalisé et solide pour avoir des résultats.

     

    Ensemble, transformons vos engagements en récits en textes qui seront lus et vraiment utiles à votre boîte !

    Table des matières

    Qui suis-je

    un redacteur web professionnel specialiste en rse et economie sociale et solidaire

    je suis Geoffrey Royer, rédacteur web spécialisé dans l’ESS et la RSE, consultant en stratégie SEO, compositeur et musicien nantais.

    Et si nous discutions de votre projet ?

    Vous hésitez sur la prestation qu’il vous faut ?

    Rassurez-vous : je vous propose un premier rendez-vous offert d’environ 30 minutes pour que nous puissions échanger.

    Nous ferons le point sur votre situation, vos objectifs et vos besoins.