vitrine de magasin souhaitant promouvoir le local

Booster son SEO local en 5 étapes simples

Les chiffres sont là : 46 % des recherches Google visent à trouver des informations locales (selon l’étude Social Media Today de 2019).

Une partie des clients (la majorité ?) préfère aller vers des entreprises de proximité, de la même ville ou du même département. Encore faut-il que leur site internet apparaisse sur les moteurs de recherche ou sur Google Map…

Avant de faire appel à une agence en SEO local, voyons comment un entrepreneur peut améliorer son référencement local et sa visibilité territoriale.
Et nous prendrons, pour cela, l’exemple d’un cabinet de conseil en RSE à Nantes.
Table des matières

1. Remplir complètement votre Fiche Établissement Google

Votre fiche Établissement Google (anciennement Google My Business), c’est un peu comme la vitrine de votre magasin en ligne. Dites-vous une seule chose : si Google le propose, c’est qu’il vous l’impose.

Plus précisément, notre entreprise nantaise spécialisée en RSE devra travailler sa fiche comme ceci :

 

  • La partie « Description » Google my Business, modifiable dans « Éditer la fiche ». Je vous conseille de la remplir au maximum, en mentionnant les prestations phares de votre entreprise. 

 

Par exemple : « Notre agence propose du conseil en RSE aux TPE et PME de la région nantaise et ligérienne. Nous travaillons principalement avec des entreprises basées autour de Nantes, Carquefou, Sainte-Luce-sur-Loire, Rezé, Saint-Herblain, mais pouvons également agir sur un périmètre plus large ».

 

  • Les sections « Produits » et « Services » doivent aussi être renseignées au mieux, en reprenant les différentes offres que vous pouvez proposer à vos clients.

 

  • La FAQ (Foire aux Questions) : n’hésitez pas à mentionner une dizaine d’interrogations régulièrement posées par vos prospects, acheteurs et clients. Répondez-y en en profitant pour injecter un maximum de mots-clés.

 

  • Les médias : très peu d’entreprises ajoutent suffisamment de photos, vidéos ou de Google Posts (oui, ça existe !) à leur fiche. Votre SEO sur Google Maps sera renforcé si vous joignez régulièrement quelques actualités, en vous inspirant par exemple de votre blog ou de vos publications LinkedIn, Instagram ou Facebook. Et pour plaire à l’internaute comme à l’algorithme, mettez quelques illustrations de votre équipe, vos locaux, vos produits ou vos réalisations !

 

Cela fait déjà pas mal de travail, je vous l’accorde ! Mais je vous pose la question : combien de vos concurrents ont fait l’effort de remplir leur fiche et de renseigner au maximum les internautes en quête d’informations ?

 

2. Encourager des avis clients détaillés

Je ne parle pas souvent de hacks ou d’astuces ultimes, même lorsque je cherche à simplifier le SEO. Pourtant, voilà une technique à la fois très facile, logique, et redoutable en termes de résultats.

Vous vous en doutez : les avis Google pèsent dans le référencement local. Et, oui : c’est bien d’en avoir plein, et surtout d’avoir la meilleure note possible.

 

Mais le mieux, c’est d’avoir de vraies recommandations clients, détaillées, avec des photos… Et surtout des mots-clés !

 

L’une de mes clientes a mentionné l’un de mes mots-clés principaux dans son avis Google, sur ma fiche. La conséquence : Google affiche directement l’extrait concerné aux internautes qui font une recherche associée ! 

La seule difficulté, c’est que vos clients oublieront parfois de vous laisser un avis, manqueront de temps… Ou, tout simplement, qu’ils ne seront pas inspirés. Voilà ce que je peux vous suggérer dans ce cas :

  • Proposer de prérédiger l’avis : la personne n’aura plus qu’à le copier/coller et à le mettre sur la fiche. Profitez-en pour intégrer votre mot-clé principal !

 

  • Demander tout simplement un retour d’expérience précis, un peu storytellé, avec des exemples, et de raconter le parcours de ce client.

 

C’est une méthode que je recommande souvent aux entreprises avec une dimension territoriale, aux associations voulant faire du référencement, et les freelances en quête d’une communauté locale.

 

3. Publier du contenu géolocalisé sur votre site web

Passons maintenant au site internet. Lui aussi peut servir à vous rendre visible auprès de vos clients les plus proches, géographiquement ! 

À la différence près que, maintenant, nous ne cherchons plus à améliorer le référencement sur Google Maps, mais bien à remonter dans les résultats de recherche organiques classiques (SEO). Et pour ça, rien de tel que la création de contenu en lien direct avec votre ville, région ou territoire. Voici quelques idées :

 

  • Écrire une FAQ abordant le sujet du périmètre et de la portée de vos activités. Vous êtes une agence RSE à Nantes, soit. Mais pouvez-vous vous déplacer jusqu’à Angers ? À Ancenis, Pornic, en Vendée ou dans le Morbihan ? Pensez à apporter une réponse bien claire et précise à vos internautes… Et aux Google bots au passage ! C’est une action que je recommande souvent dans mes missions en rédaction web.

 

  • Partager des portraits clients géolocalisés. Vous avez accompagné une entreprise du coin, dans une ville périphérique de la métropole, ou bien une boutique d’un village voisin ? Qu’à cela ne tienne ! Avec l’accord du client, racontez cette expérience, diffusez-là, et travaillez le champ sémantique de la localité concernée, en mentionnant votre propre zone géographique.

 

  • Mentionner des évènements et networking territoriaux. Nos spécialistes en RSE à Nantes vont peut-être régulièrement à des salons, des rendez-vous liés à la QVT (Qualité de Vie au Travail), ou à des séminaires d’entreprise. Cela vaut la peine de les évoquer dans un article de blog optimisé pour le référencement naturel.Une autre façon de créer de la promiscuité et de favoriser l’humain à l’ère du tout-digital !

 

La meilleure recommandation : publier du contenu lié à votre territoire et qui intéressera votre audience. N’oubliez pas également de diffuser votre page ou article via différents canaux, pour attirer du trafic direct et booster l’indexation de vos URL !

 

Enfin, travaillez bien le champ sémantique de votre territoire, en ajoutant des noms de villes, de sites d’intérêt, de rues, de boulevard, de monuments, de lieux-dits, voire des suggestions de trajets. Si vous êtes en panne d’inspiration, je vous conseille d’utiliser l’excellent site de TheCitiesNow pour trouver des termes géolocalisés.

 

4. Intégrer des mots-clés locaux dans les métadonnées

Les métadonnées de votre site web sont comme les instructions pour les moteurs de recherche. Pour changer un peu d’exemple, si vous gérez un hôtel à Nantes, assurez-vous que des mots-clés comme « hôtel centre-ville Nantes » ou « hébergement près de la cathédrale de Nantes » apparaissent dans vos balises de titre et de description. Cela aide Google à comprendre la pertinence locale de votre site.

Concrètement, si vous utilisez un plugin WordPress comme RankMath ou YoastSEO, vous pourrez facilement modifier les métadonnées de vos pages web et articles :

 

  • La balise Title (ou méta-titre) est l’intitulé de votre page tel qu’il apparaît sur les résultats de Google et des autres moteurs de recherche (Bing, Ecosia, Qwant etc.). Pensez à y intégrer votre mot-clé principal et à ne pas dépasser la limite de caractères et de pixels, pour éviter que le texte ne soit tronqué. Vous pouvez utiliser un simulateur SEO pour cela.

 

  • La méta-description est le court texte placé en dessous du méta-titre. Elle est censée donner envie de cliquer, d’en savoir plus… Et elle est parfois (souvent, même) réécrite et sélectionnée par Google. Toutefois, je vous conseille de la renseigner et d’y mentionner votre mot-clé principal, ou un synonyme.

 

  • Le SLUG désigne les mots-clés de l’adresse URL de votre page web. Veillez à bien la choisir, car si vous faites une modification après publication de la page, cela créera une erreur 404 que vous devrez corriger.

 

S’il est bien optimisé en termes de métadonnées, alors votre site deviendra un point de contact intéressant pour les clients des environs. 

 

5. S’inscrire sur des annuaires locaux et sites fiables

Enfin, être présent sur des annuaires locaux et des sites de confiance est un atout. Si vous êtes un artisan à Nantes, pensez à vous inscrire sur des sites comme la Chambre de Commerce de Nantes ou des annuaires d’artisans locaux. Cela crée des liens de qualité vers votre site, renforçant ainsi votre présence en ligne dans la région.

Voici une petite liste pour vous inspirer :

 

  • PagesJaunes.fr est un annuaire généraliste bien établi en France.
  • Foursquare est une application d’annuaire avec fonction de géolocalisation et avis sur les établissements.
  • Mavillemonshopping.fr : Annuaires de boutiques et magasins près de chez vous, encourageant le commerce local.
  • Tiendeo : Un annuaire dédié aux catalogues et offres promotionnelles des entreprises.
  • Yelp.fr est un guide de commerces locaux incluant restaurants et magasins.
  • Infobel.com est un annuaire pour contacts professionnels et personnels.
  • Webiki.fr centralise informations et retours sur différentes entreprises.
  • HoodSpot.fr représente l’annuaire de La Poste.
  • Indexa.fr propose un annuaire destiné aux professionnels.

 

Il y aurait plein d’autres choses à dire pour améliorer son référencement local. Mais, déjà, en appliquant ces 5 astuces, vous décuplerez votre visibilité sur Google Maps et ferez mieux que 90 % de vos concurrents. 

 

N’oubliez pas, le SEO local est un marathon, pas un sprint. Il faut du temps et de la constance, mais les résultats en valent la peine ! Et si vous avez besoin d’un boost de motivation, souvenez-vous de tout l’intérêt de faire du référencement naturel.

Table des matières

Qui suis-je

un redacteur web professionnel specialiste en rse et economie sociale et solidaire

je suis Geoffrey Royer, rédacteur web spécialisé dans l’ESS et la RSE, consultant en stratégie SEO, compositeur et musicien nantais.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Et si nous discutions de votre projet ?

Vous hésitez sur la prestation qu’il vous faut ?

Rassurez-vous : je vous propose un premier rendez-vous offert d’environ 30 minutes pour que nous puissions échanger.

Nous ferons le point sur votre situation, vos objectifs et vos besoins.